Camping La soleia d'Oix. Alta Garrotxa (Girona)

  LaSoleia
   

Lieux d'intêret

Localisation et caractéristiques du territoire

La Garrotxa est une contrée située au NE de la Catalogne et il constitue le meilleur exposant de paysage volcanique de la Péninsule Ibérique et l'un des plus intéressants de l'Europe. Le Parc Naturel de la Zone Volcanique et les Réserves Naturelles de la Garrotxa c'est une belle exposition d'une trentaine de cons volcaniques dans un très bon état. Les cratères sont vus à la perfection. Ils ont de dix à cent soixante mètres d'hauteur et de trois cents à mille cinq cents mètres de diamètre dans sa base. Dans le plus emblématique, le Volcan de Santa Margarita, même nous trouverons un bel ermitage construit au XVe siècle à l'intérieur du cratère.

Dans ce Parc, vingt-cinq réserves naturelles protègent vingt-quatre volcans et un fôret: la Fageda d'en Jordà, un hêtre légendaire. La contrée de la Garrotxa se trouve située dans le nord-est de la Catalogne, entre l'Alt Empordà et le Ripollès, une province de Girona, et est subdivisée dans deux parties bien différenciées : l'Alta Garrotxa et la Baixa Garrotxa. L'espace naturel de l'Alta Garrotxa présente un paysage abrupt, des vallées profondes et étroites entourées de hauts rochers escarpés et de murs de roche. En revanche, la Baixa Garrotxa est douce et humide, les vallées sont plates par effet de l'activité volcanique et cela a favorisé le développement des populations les plus importantes de la contrée, en étant Olot sa capitale.

La Garrotxa est terre de nature, la variété de végétation et de faune est extraordinaire. L'indice élevé de pleuves, la variété de substrats et les différences d'altitude et l'orientation des scies sont motifs pour que dans un si petit espace il puisse se trouver de la végétation méditerranéenne la plus typique à la végétation du type de l'Europe centrale ou de tendance atlantique.

Les zones forestières occupent plus de trois quatrièmes parties de la surface régionale, avec une supériorité du bois d'esclerófilas dans les versants montagneux, et les cultures herbacées de terrain non irrigué s'étendent par les taloches de maçon des vallées.

 

Patrimoine culturel et artistique

La zone a été habitée dès le IXe siècle avec la formation de petits noyaux ruraux, de maisons familiales et masoneries disséminées. L'architecture populaire catalane s'adapte pleinement au paysage, existent de nombreuses constructions agraires traditionnelles et maisons anciennes familiales.

La contrée présente un patrimoine culturel de valeur incalculable: des villages médiévaux, une chaussée romaine du Capsacosta, de petites églises, de sanctuaires, de châteaux, de forces et des ermitages de toute espèce se trouvent répartis par tout le territoire de la Garrotxa. Il est nécessaire seulement mentionner que dans l'inscription Garrotxa déjà plus de 40 églises sont racontées, la majorité de style roman. L'état de conservation de ces monuments est très différent les uns des autres. Toutes trouvent son origine dans l'époque médiévale, quand l'art roman a laissé une forte trace dans ces terres. Le IXe siècle, époque du comté de Besalú, est période de recristhianitation de cette contrée. Dans ces dates surgissent les premiers monastères comme Sant Aniol d'Aguja, Sant Llorenç de Sous ou Sant Julià del Mont. Plus tard, dans l'époque féodale, c'était le temps de châteaux et de petites forces. La majorité des monuments romans de la contrée sont du XIIe siècle, et vont des églises importantes de Besalú aux petits ermitages répandus par la montagne.

D'un style gothique il faut citer le Sanctuaire de Sant Ferriol situé au sud de Besalú, ou l'église de Sant Miquel de Coma-de-Roure.


OlotOlot

La ville d'Olot se trouve située dans l'intersection de trois petites vallées croisées par la rivière Fluvià, à 440 mètres d'hauteur. Sa capitale est dûe en partie, à sa position centrale à l'intérieur de la contrée de la Garrotxa, de l'activité industrielle et commerciale, de la vie culturelle et des circonstances historiques.

Vivre entre des volcans forme part de la vie quotidienne des olotenses, puisque la ville est située à l'intérieur du Parc Naturel de la Zone Volcanique de la Garrotxa. À l'intérieur d'Olot se trouvent quatre volcans, comme le volcan Montsacopa. L'architecture moderniste et les promenades boisées sont les éléments de la ville qu'ils captivent plus par sa beauté. Bien que nous trouvions aussi d'autres styles architectoniques dans des constructions comme le Cloître del Carmen (XVIIIe siècle.) ou l'église de Sant Esteve (XVIIIe siècle). De plus, il a d'autres traits singuliers qui la font unique dans le cadre des Pyrénées catalans, comme la zone de l'endroit de la Moixina, un lieu placide et tranquille que surprend celui qu'il le visite, surtout aux amants de l'art, qui l'identifient avec les peintres paysagers de l'École d'Art.

L'un de ses as touristiques est sa cuisine, la "cuisine volcanique", en étant l'une de ses meilleurs recettes les "Pommes de terre d'Olot".

 

Besalú Besalú

Besalú, la population médiévale qui était une force entre deux rivières: le Fluvià au sud et le Capellades au nord. L'origine de la ville a été le château de Besalú qui trouve déjà documenté au Xe siècle, construit au-dessus d'un coteau où il y a des restes de la règle canonique de la Sainte-Marie, dans le Haut Moyen Âge. C'est ensemble historique - artistique dès 1966, grâce à sa grande valeur architectonique et la découverte du Miqvé, le bain ancien juif, qui est une pièce unique en Espagne et la troisième reconnaissance en Europe.

Dans la photographie nous pouvons voir le pont de Besalú. Fondé au XIe siècle, c'est un pont de sept arcades et caractérisé pour avoir une forme angulaire grâce à l'installation des bornes sur des pierres naturelles de la rivière. Il a 105 mètres de longueur et environ 30 mètres d'hauteur en incluant la tour de défense. Il est été dinamité durant la guerre civile et reconstruit par la suite. C'est actuellement le symbole de la Ville.

 

Castellfollit de la Roca

Castellfollit de la Roca, un village limité par la confluence des rivières Fluvià et Toronell, au milieu desquels se lève le mur spectaculaire basaltique sur lequel le village se trouve. C'est un mur basaltique de 50m d'hauteur et presque un kilomètre de longueur, et est la conséquence directe de l'action érosive des deux rivières sur les restes des courants de lave originaires des éruptions volcaniques qu'il y a milliers d'années ont succédé. La lave du volcan, après de se solidifié, forme le basalte, une roche de grande dureté, qui prend différentes formes en dépendant du processus de refroidissement et de contraction.

Beget

Beget, un village situé à 541m d'altitude et dont les maisons sont échelonnées sur la rivière, qui est traversée de deux vieux, mais bien conservés, des ponts. La municipalité de Beget est présidé par l'église romane de Sant Cristòfol de Beget, du XIIe siècle, l'un des exemplaires romans les plus beaux de la zone et très bien restauré. Dans l'intérieur se trouve la majesté fameuse de Beget, image du Saint Christ (une Majestad Divine), bavarde du XIIe siècle, avec tunique jusqu'aux pieds et la couronne, qui préside le plus grand autel, un protagoniste d'une légende curieuse.

Il y a aussi beaucoup d'intérêt par la pique baptismale romane, un retable gothique en albâtre qui représente de diverses scènes du cycle de Noël et de la vie de la Vierge, et l'image gothique du Mare de Déu de la Salut du XIVe siècle, en plus de l'ensemble de retables baroques. Cette église est cataloguée comme monument national. Le temple est un exemplaire roman de la deuxième moitié du XIIe siècle. Des lignes correctes et réglées, il possède une richesse ornementale propre du mûr roman. Construit autour d'un monastère disparu bénédictin, l'église est sa unique référence.


Sant Joan les FontsSant Joan les Fonts

Sant Joan les Fonts est formé par trois noyaux de population: Sant Joan les Fonts - qui donne un nom à la municipalité-, La Canya et Begudà. La municipalité se trouve dans un point de confluence des routes que unissent Girona avec Olot, Figueres et Camprodon. De plus, c'est un pas obligé pour les amants du sport d'hiver qui vont aux pistes de ski de La Molina, de Vallter ou de l'Andorre.

En suivant la Route de les Trois Lessivages on peut observer les endroits  de plus intérêt du village: le pont médiéval - construit avec une pierre volcanique - et le Molí Fondo, un espace d'intérêt par son archéologie industrielle et au lessivage de lave qui faisait partie du barrage ancien.

Nous pouvons remarquer aussi deux édifices d'intérêt: le Monastère Roman et le Château de Juvinyà, les deux constructions déclarées d'Intérêt National.

D'un côté, le Monastère Bénédictin est ensemble architectonique du XIIe siècle. Il souligne par la beauté de son architecture et par la décoration dans un relief des chapiteaux et de la pile baptismale. Et d'un autre côté, le Château de Juvinyà, daté aux XII - XIVe siècles, es l'édifice roman civil le plus antique de la Catalogne. Situé au bord de la rivière Fluvià, c'est une maison seigneuriale fortifiée de deux corps, la tour de défense et l'édifice principal. Le château, aussi appelé Séjour Juvinyà, accueille le Centre d'Interprétation du Territoire de Sant Joan les Fonts.

Dans la municipalité nous trouvons aussi la tour Canadell - une fortification située dans la scie de Vivers d'où il domine toute la plaine de la Garrotxa-, l'église de Sainte Eulalia de Begudà - du XIIe siècle, et le pont de Cossei, d'origine romane.


Mare de Déu del MontSantuari de la Mare de Déu del Mont

Le Santuari de la Mare de Déu del Mont est un sanctuaire marial de l'Évêché de Girona, situé sur le bec culminant de la Serra del Mont. Comme il dit la légende il a été construit dans le sommet de la montagne par les moines, qui ont initié les oeuvres à la plaine de Solls mais le lendemain de le commencer les outils se sont mystérieusement trouvés dans le sommet de la montagne. Cela s'est répété quelques jours et à la fin les moines ont interprété que c'était un désir céleste que la chapelle était dans ce lieu.


Vall de Núria

La Vallée de Núria est une vallée pirenée situé dans la limite municipale de Queralbs, dans le Pirinée oriental, dans la province de Girona. Situé à une hauteur de 2000 mètres sur le niveau de la mer, il est entouré par des becs d'environ 3000 mètres où naissent une multitude de fontaines et de torrents.

Il dispose d'un transport singulier: le train à crémaillère, qui a un parcours de 12,5 kms et surpasse un dénivellement de plus de 1000 mètres. C'est un lieu de peregrinaje où se trouve le Sanctuaire de la Vierge de Nuria, où a été rédigé en 1931 le premier statut d'autonomie de la Catalogne.

Selon la tradition, Sant Gil est arrivé à la vallée autour de l'année 700. Ce saint, d'origine athénienne, a résidé dans la vallée pendant quatre ans. Toujours selon la légende, le saint a taillé une image de la Vierge qu'il a cachée dans une grotte à traitez obligé à fuir de la vallée quand les Arabes ont envahi la Péninsule Ibérique. Près de la Vierge il a laissé cachées la marmite qui utilisait pour faire la nourriture, la croix qui présidait ses prières et la campagne avec celle qui appelait les bergers pour qu'ils vinssent à manger.

En 1072, un pèlerin originaire de la Dalmatie, et de nom Amadeo, est arrivé à la vallée en cherchant l'image de la Vierge selon une révélation divine. Il a construit une petite chapelle à laquelle les pèlerins se présentaient. En 1079 il a trouvé l'image, près de la croix, la campagne et la marmite et a déplacé tous les objets sacrés à la chapelle.

Certain est que l'image de la Vierge de Nuria est une sculpture datée entre le XIIe et XIIIe siècle. Il s'agit d'une sculpture d'un bois de style roman.
Jusqu'à nos jours une tradition curieuse est arrivée. Les femmes qui désirent avoir des enfants placent sa tête sous la marmite de Sant Gil et font toucher la campagne. Les bergers considéraient la Vierge de Núria comme patronne de la fertilité. Dès 1983 elle est aussi la patronne des skieurs catalans. Le couronnement canonique de la Vierge de Núria a eu lieu en 1965.


...
Camping La Soleia d'Oix - Mas Can Vilà - 17856 Oix - (Alta Garrotxa)
Tel: 972 29 45 61 - Fax: 972 29 40 29 - E-mail: info@lasoleiadoix.cat 
GPS: 42.271387, 2.522489