Camping La soleia d'Oix. Alta Garrotxa (Girona)

  LaSoleia
   

Randonées à pied et mountain-bike

Sant Aniol d’Aguja

Sant Aniol d'Aguja est l'un des lieux les plus emblématiques de l'Alta Garrotxa, un paysage impressionnant de roche calcaire modelée par l'eau, une pleine lune de petites mares d'eau transparente. Le nom de "Aguja" provient du latin aquagium qui signifie un canal ou un pas étroit de l'eau entre des falaises.

Le parcours s'initie à Sadernes et il nous permet de visiter l'ermitage de Sant Aniol, qui est originaire du XIe siècle - bien qu'elle a été fondée au IXe siècle par les moines qui fuyaient de la persécution des Normands - avec des modifications postérieures. Nous passerons pour le magnifique "Salt de la Núvia" et nous arriverons à Sant Aniol.

En suivant le cours de la rivière nous arriverons à la cascade spectaculaire du "Salt del Brull", l'une des attractions du parcours, une cascade curieuse de 25m d'hauteur, un point de rencontre de nombreux amateurs du canyoning. La photographie montre cette cascade merveilleuse.

 

Toralles – Vall del Bac

Toralles est un village de la municipalité de Montagut i Oix, situé dans le côté méridional du Montpetit. Le lieu est déjà cité l'année 977, et dès le XIe siècle c'il est le château de Toralles, actuellement inexistant, mais qui s'identifie aux ruines de la montagne du Montpetit. Quelques historiens soutiennent que ces ruines communiquent seulement à une tour de sentinelle. À Toralles se trouve l'église de Sant Martí, romane, déjà cité en 1209 (des Parchemins de Besalú). Le temple est du XIIe siècle.

Autour du 1300, Toralles avait 36 sonnaillers, mais de diverses calamités et la peste noire ont radicalement réduit la population pendant les années suivantes.

Le Vall del Bac a été depuis toujours le chemin naturel entre les populations de Camprodón et d'Olot avant la construction de la route. C'est un espace abrupt mais d'une grande beauté où prédominent les bois d'yeuses, de chênes, de pins et de hêtres.

 

Santa Bàrbara de Pruneres y Mare de Déu d’Escales

Santa Bàrbara de Pruneres, une église romane datée du XIIe siècle ou de principes du XIIIe. Au XVIIe ou XVIIIe siècle la couverture de pierre qui conforme l'édifice original a été démontée et sur celle-ci il s'est placé plus robuste qui pouvait être utile pour adoucir l'inclémence dure du climat ou servir d'une enceinte défensive dans ces temps dans laquelle il y avait des altercations sociales. Cette petite église a une panoramique exceptionnelle sur la Vallée d'Oix et les nombreux becs qui l'environnent, ainsi que de la crête spectaculaire du Ferrán. C'est un lieu idéal pour illustrer la légende de Santa Bàrbara, martyrisée et décapitée par son père par sa ferveur chrétienne. Comme un châtiment divin le cruel ascendant a été foudroyé par un rayon et par cela cette sainte se rattache aux rayons, les éclairs et les orages.

La route s'initie au même Oix, d'où nous monterons jusqu'à Santa Bàrbara de Pruneres, nous visiterons l'ermitage et nous admirerons la vue merveilleuse du lieu. Ensuite nous descendrons jusqu'à l'ermitage de Mare de Déu d'Escales et suivrons jusqu'au sommet du Ferràn, en descendant par l'autre extrémité jusqu'à Talaixà. Nous retournerons à Oix par le "Vall d'Hortmoier", en visitant les chênes millénaires du Roi qui se trouvent au moitié du chemin.

Dans la photographie on observe l'ermitage de santa Bàrbara de Pruneres, où nous pouvons observer des vues merveilleuses, comme les montagnes du Bassegoda, le Pic de les Bruixes et les vallées du Llierca et du Fluvià. Le sanctuaire, qui date du XIIe siècle, est un édifice roman situé à 719m d'hauteur sur la scie de Santa Bàrbara dans le voisinage de Pruneres.

 

Pic de les Bruixes - Comanegra

Le Comanegra (1557m) et le Pic de les Bruixes ou Caburlé (1393m) sont becs frontaliers. Celui-là de Comanegra fait la frontière avec la France alors que le Pic de les Bruixes, telle connaissance parce que l'on disait que quelques sorcières dansaient dans lui les nuits du San Joan, il sépare l'Alta Garrotxa de l'Alt Empordà. Bien que ce ne soient pas les plus hauts becs de la zone, présentent les unes des meilleures panoramiques de la zone.

L'excursion est une route circulaire qui s'initie dans un radeau, le Bassa de Monars, et monte jusqu'au Pic de les Bruixes en traversant des fôrets de chênes. Tout de suite, en resuivant un carénage, nous passerons pour des prés de montagne jusqu'à arriver au bec du Comanegra.

Dans la photographie nous pouvons voir la croix du Comanegra, avec le Canigó au fond.

 

Zone Volcanique de la Garrotxa

La Zone Volcanique de la Garrotxa est le meilleur exemple de paysage volcanique de la péninsule ibérique et l'un des plus importants de l'Europe. En 1982 a été déclaré Endroit Naturel d'Intérêt National avec aires de Réserves Intégrales d'Intérêt Geobotánique. Le parc s'étend sur environ 12.000 hectares, à l'intérieur desquels trente-huit cons volcaniques ont été comptabilisés; le territoire est d'une montagne moyenne, et s'étend depuis eux 200m d'hauteur de Castellfollit de la Roca jusqu'à eux 1.100m du Puigsallança, le point culminant de la scie de Finestres.

Dans le Parc Naturel de la Zone Volcanique de la Garrotxa nous visiterons la Coopérative de la Fageda. Cette plante de lactiques est une coopérative catalane d'initiative sociale à but non lucratif qui a pour but l'intégration au travail des personnes de la contrée de la Garrotxa qui subissent un handicap psychique. La visite dure 1h. Tout de suite nous initierons un parcours par la zone volcanique que nous permettra de visiter la Fageda d'en Jordà, un hêtre précieux, le volcan de Santa Margarida et le Volcan Croscat, qui présente beaucoup de couches distinctes de lave qui sont facilement visibles dans l'un de ses versants.

Dans la photographie nous pouvons voir une vue aérienne du volcan de Santa Margarita qui est l'un des plus importants du secteur, de 682m d'altitude et sa bouche a un périmètre de 2.000m. Au centre de la plaine formée par le cratère se trouve l'Église de Santa Margarita, d'origine romane. Sa dernière éruption date d'il y a 11.000 ans.

 

Beget

Beget, un village situé à 541m d'altitude et dont les maisons sont échelonnées sur la rivière, qui est traversée de deux vieux, mais bien conservés, des ponts. La municipalité de Beget est présidé par l'église romane de Sant Cristòfol de Beget, du XIIe siècle, l'un des exemplaires romans les plus beaux de la zone et très bien restauré. Dans l'intérieur se trouve la majesté fameuse de Beget, image du Saint Christ (une Majestad Divine), bavarde du XIIe siècle, avec tunique jusqu'aux pieds et la couronne, qui préside le plus grand autel, un protagoniste d'une légende curieuse. Il y a aussi beaucoup d'intérêt par la pique baptismale romane, un retable gothique en albâtre qui représente de diverses scènes du cycle de Noël et de la vie de la Vierge, et l'image gothique du Mare de Déu de la Salut du XIVe siècle, en plus de l'ensemble de retables baroques. Cette église est cataloguée comme monument national. Le temple est un exemplaire roman de la deuxième moitié du XIIe siècle. Des lignes correctes et réglées, il possède une richesse ornementale propre du mûr roman. Construit autour d'un monastère disparu bénédictin, l'église est sa unique référence.

La randonée s'initie à Oix en direction du vall d'Hortmoier où nous lierons avec le GR11. Dans ce point nous visiterons "Els roures del Rei", quelques chênes millénaires de dimension impressionnante. Nous suivrons le GR11 jusqu'à arriver à Beget.

Castellfollit de la Roca et Sant Joan les Fonts

Castellfollit de la Roca, un village limité par la confluence des rivières Fluvià et Toronell, au milieu desquels se lève le mur spectaculaire basaltique sur lequel le village se trouve. C'est un mur basaltique de 50m d'hauteur et presque un kilomètre de longueur, et est la conséquence directe de l'action érosive des deux rivières sur les restes des courants de lave originaires des éruptions volcaniques qu'il y a milliers d'années ont succédé. La lave du volcan, après de se solidifié, forme le basalte, une roche de grande dureté, qui prend différentes formes en dépendant du processus de refroidissement et de contraction.

Dans cette randonnée nous visiterons aussi le monastère de Sant Joan les Fonts et donnerons une promenade dans la Route des trois lessivages de lave, un parcours qui s'écoule par une zone intéressante de falaises basaltiques.

Bassegoda

Le Bassegoda est le bec le plus emblématique de l'Alta Garrotxa, qui n'étant pas le bec plus haut, avec son 1373m, a unes vues excellentes et c'est possible de le faire par différentes vallées. De plus, le dénivellement accumulé et l'escalade finale, ils lui donnent un attrait ajouté. En automne, les feuilles des châtaigniers, de hêtres et de chênes ont une coloration typique de la date, et les becs qui on peut distinguer ont l'habitude d'être couverts de neige par les premières neiges de la saison.

Dans la photographie nous pouvons observer la vue impressionnante que nous pouvons admirer sur le sommet du Bassegoda.

 

Route Verte

Dans la ville d'Olot il commence une Route Verte, un tracé ancien ferroviaire réhabilité et spécialement dessiné pour le passage à vélo. Il est connu comme "Carrilet" et arrive à la côte.

Nous connaîtrons l'enchantement de ce chemin au même temps que nous roulons entre de petits villages en visitant les stations anciennes, en traversant les vieux tunnels du train et en croisant des ponts spectaculaires sur des ravins touffus.


...
Camping La Soleia d'Oix - Mas Can Vilà - 17856 Oix - (Alta Garrotxa)
Tel: 972 29 45 61 - Fax: 972 29 40 29 - E-mail: info@lasoleiadoix.cat 
GPS: 42.271387, 2.522489